Bioy Casares, Adolfo

  • Je crois que nous perdons l'immortalité parce que la résistance à la mort n'a pas évolué; nous insistons sur l'idée première, rudimentaire, qui est de retenir vivant le corps tout entier. Il suffirait de chercher à conserver seulement ce qui intéresse la conscience

    Bioy Casares, Adolfo
  • La femme au foulard m'est devenue indispensable. Toute cette hygiène de ne rien espérer est peut-être un peu ridicule. Ne rien espérer de la vie, pour ne pas la risquer; se considérer comme mort, pour ne pas mourir

    Bioy Casares, Adolfo
Post as Image: